Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Création d’un poulailler au Lycée DECRÉTOT
Publié : 10 décembre 2020

Création d’un poulailler au Lycée DECRÉTOT

Les poules sont enfin arrivées derrière le restaurant d’application !

Les classes de seconde et terminale CAP ont dû réaliser la clôture, mettre en place et peindre le poulailler. C’est avec beaucoup d’enthousiasme, qu’ils ont participés à l’accueil de deux poules ainsi que trois nichoirs à chauve-souris. Ces derniers ont été installés dans l’enceinte du lycée.
Le but de ce poulailler pédagogique est de permettre la diminution du nombre de déchets organiques et de sensibiliser les élèves aux problématiques environnementales. Les poules peuvent consommer jusqu’à 150kg de matière organique par an.
Quels déchets de cuisine donner aux poules ?
-  Bien sûr les épluchures de fruits et légumes
-  Les restes de salades
-  Pain mouillé
-  Charcuterie et restes de viande cuite : les poules mangent des vers et des insectes
-  Elles adorent les croûtes de fromage
-  Coquilles d’œufs et d’huîtres broyées
-  Les restes de plats cuisinés
-  Les pommes de terre cuites
-  Les restes de riz, pâtes, haricots, lentilles, pois.
Les déchets qu’il ne faut pas donner aux poules :
-  Les arêtes de poissons, les os
-  Les pommes de terre vertes et les épluchures
-  Les restes d’agrumes les peaux de kiwis

Pourquoi des nichoirs à chauve-souris ?
La présence de chauves-souris dans les écosystèmes présente 3 avantages :
-  Les chauves-souris contrôlent les populations d’insectes nuisibles sans pour autant nuire à l’environnement
-  Elles dispersent les graines et pollinisent les fleurs (env. 500 espèces de fleurs du monde dépendent des chauves-souris pour être pollinisées)
- Les chauves-souris éliminent les moustiques, qui peuvent être porteurs de maladies

les enseignants en charge du projet :
Monsieur ADAM enseignant en Commercialisation et Service en Restaurant
Monsieur LERCIER enseignant en Organisation et Production Culinaire

Portfolio automatique :