Par : FEITO M
Publié : 28 janvier 2011

Journée "intégration" des secondes CAP à FECAMP

Une expérience bénéfique à renouveler...

Journée « Intégration » des Secondes CAP à FÉCAMP

L’entrée au lycée commence par une adaptation au groupe « classe ». L’origine scolaire de nos élèves est différente et l’intégration dans notre établissement commence par une intégration dans la classe. Afin de faciliter cette intégration, nous avons organisé avec l’ensemble de l’équipe pédagogique des CAP Cuisine, Restaurant et Services Hôteliers, une journée d’intégration à FÉCAMP avec tous les élèves de Seconde.

La majorité des enseignants intervenants sur ces classes, ont pu participer à cette journée, permettant ainsi de créer des repères à la fois, pour les élèves face à leurs nouveaux enseignants et pour les enseignants face à leurs nouveaux élèves.

Déroulement de la journée :

Matinée : Visite du Palais de la Bénédictine :

Nous avions placé les élèves par binômes imposés pour compléter un petit questionnaire, exploité par la suite en cours par les différents enseignants. Nous avions souhaité imposer, sur cette première visite, les binômes, afin de créer des liens entre les élèves au sein d’une même classe, soit par section (Cuisine, Restaurant et Services Hôteliers).

Déjeuner : Pique-nique sur la plage de FÉCAMP :

Durant cette pause repas, les élèves ont partagé un pique-nique avec les enseignants, dans un atmosphère décontractée et moins « formalisée » que celle créée dans l’établissement. Nous avons pu ainsi découvrir nos élèves à travers d’échanges informelles (leurs origines, leurs situations familiales, leurs pratiques sportives, leurs projets…).

Après-midi : Visite du Musée du Chocolat HAUTOT à FÉCAMP :

Pour cette visite nous avions laissé libre choix des binômes aux élèves en imposant uniquement la mixité des sections. Nous avions souhaité par ce choix, créer des liens entre les différentes classes de seconde.

Bilan de cette journée :

A travers les échanges et les observations, nous avons pu connaître nos élèves beaucoup plus rapidement. Cela a permis une mise en situation scolaire plus rapide et donc proposer une formation professionnelle de qualité des le départ de l’année.

De plus, la relation « élève/enseignant » fût facilité et durable.

Enfin, les élèves ont rapidement pris leurs repères dans l’établissement, de par une solidarité précoce créée lors de cette journée.

Une expérience bénéfique à renouveler…